Yves de M’bella à propos d’Aveiro Djess

« J’ai tenu à passer un message à un jeune frère qui a été un peu ingrat, j’attendais qu’il vienne à l’émission (Rien à cacher), pas lui forcément mais son staff. C’est un jeune garçon que je ne connaissais pas, et je l’ai reçu à la demande d’un jeune frère du cameroun que je ne connaissais pas non plus. Et je me suis dit que ce sont des frères africains et que c’est mon devoir de les aider. Ensuite j’ai demandé pardon à tous mes jeunes frères dans le milieu, surtout ceux qui cartonnent, notamment Willy Dumbo qui est mon fils, et j’ai demandé à willy de le recevoir. ça a été un peu chaud, ça a été forcé, mais willy l’a fait par respect pour moi, il a même fait un post pour le dire publiquement. Et puis après je vois une phrase de lui qui disait « je dois ma réussite à Abidjan à Willy Dumbo. » J’étais un peu choqué. Je ne demande pas les honneurs mais il faut être vrai avec l’histoire, jeune frère. Dis à ton staff de faire plus attention s’il te plaît. Je me souviens que suand tu venais à l’émission, tous les chanteurs que tu appelais à l’époque ne voulaient pas te prendre au téléphone, et à la fin de l’émission ils se sont tous mis à t’appeler et aujourd’hui tu cartonnes. Je ne demande pas de merci car c’est Dieu qui me remercie, mais rendez à césar ce qui est à césar, et à Yves ce qui est à Yves. Je suis fier de ce que tu fais, mais ce comportement peut te fermer des portes si tu le fais avec d’autres journalistes qui ne sont pas cool comme moi. »Tolla – First Mag Le Vrai

Commentaires

commentaires

pulvinar Donec Curabitur sit id, venenatis ut tristique luctus Aliquam Sed id