Lady Glamour, enfance, parcours : « Je suis née sous une bonne étoile »

En Côte d’Ivoire, Logbo Valentine, plus connue sous le pseudonyme de Tina Glamour est une artiste chanteuse qui totalise près de trois décennies de carrière musicale (28 ans années). Mère d’Arafat Dj, elle est la fille de Feu Gninibou Logbo Michel et la nièce de Zadi Gninibou (surnommé L’oncle du Port). Souvent critiquée pour son caractère trempé, la Lady est revenue sur son enfance, son parcours et sa rencontre avec la musique, lors d’un entretien qu’elle a accordé à la presse il y a de cela plusieurs mois.

J’ai eu une enfance heureuse. J’ai fréquenté la même école qu’Eric Oyono, le fils de Ferdinand Oyono, l’écrivain. Nous étions tous des enfants de diplomates. Il y avait aussi le fils de monsieur Siméon Aké, ex-Ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux NationsUnies, qui était le patron de mon père. Cela, tout comme le fils de Monsieur Essy Amara. Je suis née sous une bonne étole. C’est Dieu qui a tracé mon chemin. J’ai eu une enfance harmonieuse. » A-t-elle affirmé en parlant de son enfance.

Puis d’ajouter : « J’ai fait des études jusqu’en classe de Première aux Etats-Unis d’Amérique. De retour au pays, j’ai été inscrite au Collège d’Orientation du Plateau. Mais, avant, il faut préciser que je ressentais déjà la musique depuis toute petite au Lycée Français de New-York, que je fréquentais. Aussi, à cette époque, je m’intéressais beaucoup à l’art, et j’étais une élève brillante. Je me suis aussi intéressée au cinéma. J’ai travaillé avec de grands producteurs comme Yéo Kozoloa. Par la suite, j’ai voulu faire du reportage-photo. J’avais pour mentor Monsieur Paul Kodjo. Je n’ai pas pu continuer cette formation car la musique me dominait. Je suis très musique. »

Plus d’articles sur AbidjanShow.com

Commentaires

commentaires

ipsum tristique dictum venenatis, elementum Phasellus libero. ut elit. fringilla