Deuil Regina Yaou et Jules Hié Néa ont déposé la plume à jamais

Jules Hié Néa a été rappelé à Dieu ce dimanche, il faisait partie des premiers auteurs ivoiriens même s’il n’a pas connu le succès d’un Bernard Dadié. Il sera mieux connu lorsqu’il va accéder à un portefeuille de l’état à l’occasion du remaniement et sera ministre en charge des affaires culturelles sous l’ère Felix Houphouët Boigny, premier Président de la Côte d’Ivoire.

Ce décès intervient deux jours après le rappel à Dieu de l’écrivaine Regina Yaou.

Elle a rendu l’âme avant son transfert au Chu de Cocody, elle venait de piquer une crise.

C’est l’une des romancières ivoiriennes les plus prolixes.

Ainsi, weekend end noir pour la littérature ivoirienne.

Commentaires

commentaires

venenatis sit eleifend facilisis nunc ut Aenean Phasellus libero. amet,