Libéria : Arsène Wenger célèbre déjà la victoire de George Weah à la présidentielle

Arsène Wenger l’entraineur d’Arsenal a entraîné George Weah, à l’AS Monaco (France) dans les années 1990. Les deux hommes ont gardé de très bons rapports.

Le manager d’Arsenal, a apparemment été dupé par de fausses informations selon lesquels l’ancienne star du football, George Weah, aurait remporté l’élection présidentielle du Liberia. Arsène Wenger a ainsi adressé ses félicitations au footballeur-candidat. « Je voudrais féliciter un de mes anciens joueurs, qui est devenu président du Liberia. »

Et pourtant, les résultats définitifs de cette élection n’ont pas encore été annoncés. La commission électorale dispose jusqu’au 25 octobre pour annoncer les résultats définitifs du premier tour, le second intervenant le deuxième mardi suivant cette publication.

Les premiers résultats partiels de l’élection présidentielle, annoncés ce jeudi, donnent Georges Weah, Le sénateur George Weah en tête, suivi du vice-président sortant, Joseph Boakai.

Ces résultats, les premiers depuis le vote mardi pour désigner le successeur d’Ellen Johnson Sirleaf, ne permettent pas encore de déterminer si un second tour serait nécessaire, a souligné lors d’une conférence de presse le président de la NEC, Jerome Korkoya.

Plus de news Sport sur AbidjanShow.com

Commentaires

commentaires

elementum ipsum dictum quis, Praesent Lorem ante. ultricies commodo